Historique > 2014 – 2017

historique

2014-2017

2014/2015: Année remarquable en terme de réussite sportive, sur la lancée de son sauvetage, l’équipe fanion homme réalise une saison extraordinaire. Pour la première fois depuis son retour en deuxième ligue, elle accède aux finales de promotions en deuxième ligue Inter. Après un 2-2 au Bois-Gentil elle s’incline finalement à Echichens 1-0. Un immense merci à son entraîneur et ses joueurs pour ces moments palpitants. Notre équipe fanion féminine, grâce à excellent deuxième tour, s’est maintenue sans trop de soucis dans sa ligue. Les deuxièmes équipes femmes et hommes ont beaucoup peiné mais se sont maintenues en troisième et quatrième ligue respectivement. Ces nombreux soucis ont incité les responsables de ces deux équipes à se retirer au terme de la saison. Les juniors B Inter remportent le prix fair-play et terminent deuxième leur championnat, juste derrière Meyrin champion suisse. La C1 va en demi finale de Coupe Vaudoise et la D1 se qualifie pour les finales de Graines de Foot.

2015/2016: Toujours sur la lancée de sa dernière saison, la Une homme réalise une saison remarquable et termine troisième de son championnat. Notre équipe fanion féminine termine septième. Côté juniors, la C1 est vice-championne vaudoise et cela permet à la C3 de disputer une année en catégorie Inter. Bravo aussi à la E1 qui se qualifie pour les finales de Graines de Foot et termine 4ème. Au niveau de nos arbitres, l’organisation mise en place par Jennifer commence à porter ses fruits. Traditionnel Tournoi du Jeûne remporté par Concordia en juniors E et Boveresses en juniors D. Jessica Carrel, future nouvelle membre du comité, a repris les rênes du site internet. Le poste de rédacteur du bulletin est désormais assuré par Anita Pouly. Dorénavant une des deux éditions annuelles sera essentiellement composée des photos des équipes. Eric Bron qui n’a cessé de faire progresser le club de 100 (54 membres) a trouvé un successeur en la personne de François Riedo.

2016/2017: Notre équipe fanion féminine a réalisé un très beau championnat et termine finalement troisième. Elle a aussi fait un bon parcours en coupe puisqu’elle tombe en demi-finale contre Renens gagnante cette année. Seule ombre au tableau, l’arrêt du mentor des filles concordiennes: Philippe Jeanneret. Philippe a créé, dirigé de sa naissance en 2003 à aujourd’hui les équipes féminines! Il a su donner à ses équipes des lignes de conduites irréprochables et assurer une pérennité dans une catégorie qui en en manque singulièrement. Pendant 14 ans il a dû effectuer l’équivalent d’un certain nombre de tour de planète rien que pour se rendre aux entraînements. Concernant la première équipe masculine, saison de transition, saison de trop ? Drôle de saison en tout cas, où notre contingent pourtant troisième la saison passée se sauve de justesse, onzième à trois points de la barre. Marcos Carballo qui l’avait déjà annoncé s’en va reprendre la première équipe de Crissier. La deuxième équipe des hommes a été reléguées en cinquième ligue. Quant aux filles de la deuxième équipe, même maintenues, elles ont préféré s’inscrire pour la saison 17-18 en quatrième ligue. Côté juniors, bravo à la C Inter des frères Carro qui réalise un magnifique championnat et permet à la C3 de José Portillo de disputer une année en catégorie Inter. Côté filles, la finale de Coupe Vaudoise est perdue contre FC Boveresses 2-3. La B2 a gagné le titre de champion de groupe. Au niveau de nos arbitres, l’organisation mise en place par Jennifer porte ses fruits. Nous avons dorénavant notre quota d’arbitres. Magnifique dixième et dernière édition du repas de soutien de l’ère Michel Pralong qui remet son tablier à Jean-Marc Simon. Dominique Blanc vice-président de l’ASF nous fait l’honneur de sa présence. Le bail de notre cabane sera échu le 31 janvier 2018. Au delà, le sort de celle-ci n’est pas encore arrêté, pour l’instant elle reste à notre disposition de mois en mois. Un grand merci à la famille Teixeira qui la bichonne. Constante augmentation d’équipes (essentiellement des petits, c’est gage d’une belle santé de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.