Historique > 1986 – 1989

historique

1986-1989

1986/1987: Nos juniors A emmenés par Salvatore Ferrajoli et C entraînés par Jean-Claude Aubort retrouvent la catégorie des élites et rejoignent nos juniors B qui jouent déjà à ce niveau. Avec une équipe C Inter, le mouvement junior prend une belle allure. Qualifiée brillamment pour les finales romandes de la Coupe des Jeunes footballeurs, notre équipe juniors 1E se déplace à Delémont avec plein d’impatience et sous une pluie battante pour se mesurer à l’équipe E qualifiée de chaque autre canton romand. Quelle superbe aventure pour ces garçons qui se sont réjouis de ces finales durant toute la semaine. Malgré leur 6ème et dernière place au classement, ils garderont un bon souvenir de ces finales remportées par Meyrin suivi de NE Xamax, Sion, Delémont et Le Crêt. Comme prix de consolation, nos gars obtiennent le challenge Fair-Play.

1987/1988: La 3ème équipe évoluant en 5ème ligue termine le championnat à la 2ème place à un point du champion de groupe! Quelle malchance! Après six ans de bons et loyaux services au sein de cette merveilleuse 3ème formation seniors, Charly Puthod décide de mettre un terme à ses fonctions d’entraîneur et coach. Notre club organise sous la direction de Christian Baud, ancien président, et pour la 1ère fois un tournoi de football en salle réunissant des équipes de ligue nationale B, 1ère et 2ème ligues. Ce tournoi remporte un vif succès, le bon esprit ayant régné tout au long de la journée et les acteurs ayant montré un excellent jeu. Le vainqueur est Lausanne-Sports Espoir, suivi de Montreux, Echallens et de Concordia. Et nos juniors! Eh bien, ils font toujours honneur au club avec un très beau palmarès: Juniors B1 champion vaudois et promus en Inter B2 Juniors D1 champion de groupe et promus en élite Juniors D2 champion de groupe Juniors E1 champion de groupe et promus en élite La section juniors donne naissance à un tournoi Vétérans sur invitation dénommé “Tournoi des Borestes” au Stade des Marroniers auquel participent entre autres Lausanne Sports I, Rarogne, Verzaschesi (équipe de “Moucho “Frigerio) et bien entendu Concordia avec une surprise de taille puisque les challenges sont remis par M. Joseph Blatter, secrétaire général de la FIFA en personne. CABANE DU CLUB Le 24 octobre, le club inaugure sa nouvelle cabane au terrain du Bois-Gentil après plus de 20 ans de ” domicile ” à la cabane de Vidy. Lieu de ralliement, de rencontre, de réunion, de décision, de petite restauration et de fête de Concordiens, la cabane fait partie intégrante de la vie du club d’autant plus qu’elle en est le domicile officiel. Revenons un peu en arrière. En 1985, l’occasion fût offerte au club par la Ville de Lausanne de pouvoir disposer des anciens vestiaires du Bois-Gentil, occasion rêvée pour concentrer les activités du club dans les hauts de la ville. Le service des sports donna son accord pour transformer ces vestiaires. C’est alors que Charles ” Pucci ” Vietti, fidèle du club, dessina les plans, récolta les devis et proposa un budget. Mais une question n’était pas résolue! Comment financer ces travaux? C’est alors que notre ami “Pucci” – et oui! encore lui – eu l’idée de mettre en souscription les lattes servant de boiserie intérieure, le prix étant fixé selon la largeur de la latte, laquelle portera le nom du souscripteur. Toute une équipe de membres du club se mobilisa pour entreprendre les travaux : maçons, électriciens, menuisiers, charpentiers, appareilleurs… et des artisans amateurs. Tout l’hiver 1986 et jusqu’au mois de juin de l’année suivante, ces “entrepreneurs et passionnés” ont travaillé d’arrache-pied durant leur temps de loisir, les soirs et les samedis sans relâche, pour concrétiser leur objectif. Tous ces entrepreneurs méritent d’être mentionnés : Ch. Vietti-Violi, E. Bavaud, E. Chassot, S. Bühler, M. Bühler, G. Lambis, Ph. Lambis, M. Bovigny, A. Narbel, Cl. Zbinden, Ch. Zbinden, M. Diserens, E. Mauron, S. Cretignier, L. Bavaud et Madame M. A. Zbinden, la première tenancière. L’inauguration s’est déroulée en présence de nombreux membres, amis et invités parmi lesquels M. J. Lienhard, conseiller municipal et M. Gaillard, service des sports. Merci à tous pour cette extraordinaire épopée. 1988/1989 L’équipe fanion est dirigée par un nouvel entraîneur en la personne de Dominique Bovy, diplômé B. Le mouvement junior comptant 10 équipes est en pleine euphorie car elle n’a jamais eu autant d’équipes dans les plus hautes catégories de jeu : Juniors A élites Juniors B Inter II, régionaux Juniors C Inter II, élites, régionaux Juniors D élites, régionaux Juniors E élites, régionaux Juniors F régionaux FUSION FC CONCORDIA – FC FOLGORE Le 8 mai 1989, une assemblée générale extraordinaire a lieu pour décider d’une fusion avec le club lausannois FC Folgore évoluant en 1ère ligue. Par 74 pour, 4 contre et 7 abstentions, l’assemblée opte pour la fusion. La nouvelle appellation du club sera désormais FC Concordia-Folgore. “… Chaque club apporte sa substantifique moelle. De notre côté, et après un magnifique parcours avec un contingent toutefois limité, nous devrions apporter dans cette union une place en première ligue. D’ailleurs, la motivation pour la fin de championnat en sera d’autant plus grande. Quant à Concordia, dont le travail et l’encadrement vis-à-vis des jeunes ont toujours été remarquables, il apportera une relève intéressante. Celle-là même que Folgore ne possédait pas”. Alfred Bezzola, vice-président FC Folgore-24 Heures.

1989/1990: PROMOTION EN LIGUE NATIONALE B. La fusion donne droit au club de participer au championnat de 1ère ligue dans lequel évoluait le FC Folgore la saison dernière. Du même coup, Raymond Durussel, entraîneur de l’ex-Folgore est maintenu dans ses fonctions. L’équipe est composée de joueurs des deux clubs. Note équipe fanion fait un superbe championnat en terminant deuxième avec 37 points derrière UGS, 40 points, et se qualifie pour les finales de promotion en LNB. Les finalistes sont répartis en deux groupes. Notre équipe passe le 1er tour mais échoue contre UGS, lequel est promu. Un match de barrage est nécessaire entre les deux perdants du 2ème tour pour déterminer le 3ème promu. 1er tour Concordia/Folgore – Thoune 1-1 Thoune – Concordia/Folgore 0-2 2ème tour UGS – Concordia/Folgore 3-3 Concordia/Folgore – UGS 1-4 Barrage Concordia/Folgore – Kriens 3-2 FC Concordia-Folgore est promu en LNB le 17 juin 1990 Alexandre Clot, membre de la 1ère équipe, est transféré au FC Sion, club de LNA. Il a fait ses classes au FC Ouchy avant de rejoindre notre club en catégorie juniors B. Du fait de cette fusion, notre 2ème garniture prend la place laissée vacante en 2ème ligue par l’ex FC Concordia. Patrick Monin, ancien joueur de la 1ère, relève Salvatore Ferrajoli comme entraîneur et assure le maintien in extremis de son équipe dans cette catégorie de jeu.1990/1991 La décision de ne pas jouer en championnat de LNB provoque le départ de nombreux joueurs de notre équipe fanion rendant la tâche du nouvel entraîneur, Raymond Prince, diplômé A, plus corsée que prévue ; les résultats n’étant pas ceux escomptés, il est remplacé pour le second tour par Petar Dordevic venant du FC Châtel. Sa mission est simple : éviter la relégation. Le championnat est dur pour nos gars, lesquels évitent de justesse la relégation en 2ème ligue en gagnant – aux penalties (3-1) – le match de barrage joué à Echallens contre le FC Beauregard. Le score à la fin du temps réglementaire était de 2-2. Ce maintien en 1ère ligue est principalement dû à son entraîneur-joueur, Petar Dordevic, qui fût l’instigateur de précieux buts et d’actions tels que 2 buts et 3 “assists” à Aigle, un assist contre Vevey et 2 buts dans le match de barrage. Malgré les renforts d’anciens Concordiens, la 2ème équipe ne peut éviter la relégation en 3ème ligue. La section juniors compte 160 jeunes et 12 équipes plus l’école de foot. Au vu du succès que remporte le tournoi des “Borestes”, une confrérie se crée dans le but de soutenir financièrement la section des juniors. REPRISE DE L’APPELLATION FC CONCORDIA-LAUSANNE Les retraits des membres de l’ex-Folgore incite une marche en arrière. L’assemblée générale lors de la séance du 13 juin 1991 adopte la nouvelle appellation du club dès la saison prochaine: FC Concordia-Lausanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.