Historique > 1982 – 1985

historique

1982-1985

1982/1983: Notre équipe fanion termine deuxième de son groupe. Un joueur talentueux cesse sa carrière suite à une blessure: Gérald Hagenlocher : Il débuta sa carrière footbalistique en 1962 au Lausanne-Sports en juniors C. Il fit toutes ses classes juniors auprès de ce club. En 1969 à l’âge de 18 ans, ce fut ses premières apparitions en ligue nationale A avec la première équipe nationale du Lausanne-Sports. Il joua également dans les rangs du FC Fribourg (LNB), à l’UGS, à ES Malley et depuis 1980 au FC Concordia. Victime du football moderne, Gérald aura marqué le football lausannois, vaudois et romand par sa personnalité et par ses grandes qualités de buteur. Chaque fois meilleur buteur de son équipe et de son groupe, Gérald était un de ces attaquants capables de faire la différence quand il le fallait. Si le club le perd pour la première équipe, il ne perd pas définitivement puisque Gérald reprend la responsabilité du mouvement juniors en succédant à Jean-Julien Lévy. Notre 1B entraînée par Salvatore Ferrajoli, en terminant largement en tête du groupe élite, est promue en catégorie Inter B2. Cette promotion permet au FC Concordia d’être le seul club de 2ème ligue du canton à posséder des juniors en catégorie interrégionale.1983/1984Quelle malchance pour notre première équipe évoluant en 2ème ligue. Il lui suffisait de battre Racing pour être certaine de prendre part aux finales. Mais nos garçons se sont littéralement cassés les dents sur un Racing qui avait besoin des deux points pour se tirer d’affaire. Nos gars sont battus 1-2 et se classent 2ème à un point du FC Echallens. Par contre elle gagne la Coupe vaudoise. Quant à la 3ème seniors évoluant en 5ème ligue, le départ d’un important contingent est imminent : ” Nous voilà arrivés au terme d’une saison qui ne laissera sans doute aucun souvenir marquant sur le plan football, si ce n’est quelques cuisantes défaites et plusieurs victoires mémorables. Mais sur le plan de l’amitié comme toujours une grande saison réussie! Mais voilà, toute belle chose a une fin. En effet, plusieurs de nos ” vieux coéquipiers ” vont s’en aller trottiner avec les vétérans. Nous, qui restons en senior, voulions leur dire toute notre reconnaissance pour les bons moments passés ensemble. Nous avons côtoyé de chics types pendant plusieurs années, espérons que leur expérience et leur expérience et leurs conseils vont permettre de regagner rapidement la 4ème ligue. Mais que de vide laissé par ces départs. Une pensée émue nous envahit. Sans eux, que vont devenir les terrains de Chavannes? Sans le déménageur François Sans l’abondante chevelure au vent de Jean-Pierre Sans la silhouette fine et élégante de Ugo Sans les éclats de voix de Gian-Pietro Sans la courbe déliée et harmonieuse de Enzo Sans l’imposante présence de Philippe à la carrure d’athlète Sans les autogoals ce Bernard Sans le sourire crispé de Jean-Paul à l’approche de l’addition Et enfin sans les judicieux conseils de Charly… Tout nous laisse à penser que Chavannes aura de la peine à se remettre de ces absences remarquées. Toutefois, nous souhaitons à “nos chers petits vieux” “tout de bon” pour leurs prochaines saisons. (Vous pouvez y aller les biches, il n’y a pas de limite d’âge). Une époque est morte, vive la nouvelle! ” A bientôt les copains! III ème – P. Barbey

1984/1985: Bien que cette année n’est pas un jubilé, le club a voulu tout de même marquer le passage le 24 novembre 1984 par une soirée forte sympathique à la salle des fêtes du Casino de Montbenon. Au centre de cette fête : une conférence-débat par Monsieur Jacques Guhl de Sion personnalité très connue des sportifs et des milieux culturels. Devant un parterre fort bien garni, il captive son auditoire en parlant de ses expériences à Sion et de l’éducation des jeunes footballeurs à sa manière. Les organisateurs de cette fête réservent une surprise à leur orateur du jour. Lionel Marti, 10 ans, junior de la D2, récite trois poèmes que Monsieur Guhl a écrits, il y a de nombreuses années. Plusieurs personnalités ont fait l’honneur d’être présents parmi lesquels M. jacques Lienhard, municipal de notre ville, M. Gilbert Felli, chef du service des sports, M. Louis Rappaz, vice-président de l’ACVF. Et de 4! Et oui, l’équipe fanion participe à nouveau aux finales de promotion en 1ère ligue. Quelle belle récompense pour son entraîneur, Philippe Maret, qui termine sa 5ème et dernière saison d’entraîneur de la 1ère équipe. Malgré la défaite dans ces finales contre Colombier, Chapeau Philippe ! pour ce que tu as accompli avec tes joueurs : après le retour en 2ème ligue, 2 fois champion vaudois et participation aux finales de promotion en 1ère ligue ainsi que 2 fois deuxième de groupe. Et ce n’est pas fini! Notre première équipe, détentrice du challenge, remporte à nouveau la finale de la Coupe vaudoise non pas sur son terrain habituel mais au Stade de la Pontaise en ouverture du match de LNA Lausanne-Winterthur. Merci Philippe pour ta passion du foot, pour ton cœur concordien, pour ta fidélité au club et ta disponibilité, pour tes qualités humaines et généreuses ainsi que pour ton engagement très apprécié au sein du FC Concordia. En même temps, un deuxième départ regretté. Celui de Bernard Chauvet après dix-neuf années de bons et loyaux services. Après avoir parcouru toutes ses classes juniors, il joue en 1ère équipe et se tourne rapidement vers la fonction d’entraîneur. En cette qualité, il gravit tous les échelons juniors et seniors. Son seul regret est de ne pas avoir pu entraîner l’équipe fanion. Bernard est devenu un rouage du club dont on était pratiquement sûr qu’il ne quitterait jamais. Et pourtant… Merci à toi Bernard pour ton dévouement au club, tes compétences et ton savoir dont toute la jeunesse concordienne a pu profiter.

1985/1986: Pour succéder à Philippe Maret, le club fait appel à Alain Narbel, qui a débuté sa carrière à l’âge de 14 ans au FC Ouchy, puis à continuer au Stade-Lausanne, à Yverdon, à Nyon et retour au Stade-Lausanne avec lequel il disputa 4 finales d’ascension en LNB. Il a effectué ses débuts d’entraîneur avec Payerne avec une promotion en 1ère ligue et ensuite repris l’équipe espoir du Lausanne-Sports. Nos jeunes de la D1 sont cordialement invités à participer au tournoi international du FC Ougree, club de la banlieue de Liège, avec à la clé une superbe victoire aux dépends de clubs de renommée tels que Standard de Liège et FC Liégeois. Le traditionnel tournoi juniors du FC Concordia réservé aux catégories C, D et E attire toujours plus d’équipes, cette année avec la participation du FC Ougree (B) qui est invité à son tour. Pas moins de 43 formations se disputent les challenges finalement remportés par Lonay, catégorie juniors E, Concordia I, catégorie juniors D et Concordia I, catégorie C. L’enthousiasme dans la section juniors est tel que le premier camp d’entraînement de football prend vie le samedi 14 octobre sur une initiative de Jean-Claude Aubort. L’endroit choisi est Crans-Montana. 31 gosses ont répondu présent avec un encadrement de 8 personnes. Durant une semaine, les participants ont pu taper dans le ballon et effectuer une excursion au glacier de la Plaine Morte. Deux joueurs du FC Sion, Christian Bonvin et Aziz Bouderbala, leur ont même rendu visite durant la semaine pour échanger le point de vue entre footballeurs! Ce camp a certainement dû avoir des effets positifs car nos petits de l’équipe C1 terminent en tête de leur championnat et remporte le titre de champion vaudois. Dans la nouvelle catégorie de juniors F, notre équipe termine premier du tournoi très relevé du FC Savigny. Ils ont passé devant Malley, Lausanne-Sports, Lutry etc. Il fallait le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.